Pages - Menu

Sunday, September 16, 2012

City vs United–Acte IV: United passe devant City au terme de la 4ème journée







Paul Scholes débloque la situation, Alexander Buttner impressionne

Sans Wayne Rooney (blessé), Manchester United recevait ce samedi  l’équipe de Wigan Athletic pour le compte de la 4ème journée de la Premier League. Sir Alex Ferguson a décidé de faire confiance à ses deux jeunes attaquants Chicharito et Welbeck pour défier la défense de l’équipe de Roberto Martinez. Une mission plutôt compliquée pour ces derniers car c’est le vétéran Paul Scholes qui a débloqué la situation à la 51ème de jeu.  Pour se racheter de son penalty manqué, le mexicain marque le deuxième but mancunien à la réception d’un centre bien travaillé du jeune hollandais Alexander Buttner, remplaçant de Patrice Evra.  Passeur pour Chicharito à la 63ème minute, 3 minutes plus tard le défenseur hollandais de 23 ans enfile son costume de buteur pour marquer le but du match. Que but ! Nick Powell, âgé de 18 ans, a clôturé le festival mancunien 8 minutes avant la fin du temps réglementaire. Manchester United lamine Wigan Athletic par 4-0 et monte à la 2ème place du classement avec 9 points, derrière le leader Chelsea (10 points) (tenue en échec  par QPR 0-0).  Ses 3 points ont amplement suffit aux coéquipiers de David De Gea de passer devant le champion en titre, le principal adversaire, l’ennemi Manchester City qui n’a pas pu faire mieux qu’un match nul (1-1) sur le terrain de Stoke City.

Javi Garcia prend sa place ?

En conférence de presse d’avant match le technicien italien annonçait un match difficile sur le terrain de Stoke City. Pourtant ses trois dernières recrues, Maicon (défenseur), J. Garcia (milieu défensif) et Scott  Sinclair (ailier), sont alignées d’entrée de jeu.  Le longiligne attaquant de Stoke, Peter Crouch, a ouvert le score après 15 minutes de jeu. Son but est validé malgré la protestation des Citizens qui « croyaient » que l’ancien joueur de Liverpool a joué le ballon de la main avant de marquer son but. Le match paraissait effectivement difficile pour les hommes de Mancini, mais sa nouvelle recrue espagnole a mis les deux équipes à égalité 20 minutes plus tard. 35 étaient le nombre de minutes qu’avait besoin l’ancien joueur de Benfica Lisbonne pour marquer sous les couleurs de sa nouvelle équipe. En plus de marquer un but, le milieu défensif espagnol a aussi fait parler sa puissance physique et son jeu de tête. Des qualités qui pourront ne pas laisser insensible l’ancien coach de l’Inter de Milan. A rappeler que n’était-ce pas le poteau il aurait pu offrir la victoire aux champions en titre sous une nouvelle tête. City croyait gagner le match dans les arrêts de jeu après un lobe astucieux d’Edin Dzeko, mais c’était sans compter sur le retour in extremis de ce défenseur pour effacer le 3ème but de l’attaquant bosnien. 1-1 est le score des 3 dernières confrontations entre Manchester City et Stoke City.


Mention spéciale pour Arsenal et Arsène Wenger

Après deux matches nuls, l'équipe entraînée par Arsène Wenger gagne son deuxième match dans la Premier League pour cette saison sous un score sans appel de 6-1 pour prendre la 3ème place  avec 8 points et envoie du même coup City a la 4ème place avec le même nombre de point.

Retrouvez-moi sur twitter @peterj250

Subscribe